Qu’est-ce que la thérapie d’exposition ?

La thérapie d’exposition peut aider les gens à gérer des émotions difficiles. Voici quelques conseils et pratiques à suivre.
La thérapie d’exposition est un type de thérapie comportementale dans laquelle le patient est confronté à une situation, un objet, une pensée ou un souvenir redouté. Parfois, cela implique de revivre une expérience traumatisante dans un environnement contrôlé et thérapeutique. Le but de cette thérapie est de réduire la détresse, physique ou émotionnelle, ressentie dans certaines situations. Il peut être utilisé pour traiter l’anxiété, les phobies et le stress post-traumatique.

Un thérapeute peut aider un patient à traverser une situation traumatisante pendant la thérapie d’exposition.

Pendant le traitement de thérapie d’exposition, un thérapeute aide le patient à se souvenir d’une pensée dérangeante, d’une situation traumatisante ou d’un objet redouté. Le thérapeute aide également le patient à gérer les émotions désagréables ou les symptômes physiques qui peuvent découler de cette exposition. En confrontant les situations et les pensées qui causent du stress, les patients sont souvent capables d’apprendre des habiletés d’adaptation, réduisant éventuellement ou même éliminant les symptômes.

La thérapie d’exposition vise à réduire l’anxiété d’une situation en exposant les gens à la situation pendant une certaine période de temps.

Les patients sont généralement encouragés à parler de leurs sentiments pendant la thérapie et à apprendre des moyens de faire face aux peurs et aux émotions stressantes. Ils sont également encouragés à apprendre de nouvelles façons de voir les peurs et les situations pénibles. L’hypnose est parfois utilisée dans le cadre de ce type de thérapie. Même les techniques de réalité virtuelle sont parfois utilisées.

Parfois, des techniques de relaxation sont enseignées dans le cadre de la thérapie d’exposition. Ces techniques peuvent être très utiles pour faire face à la fois à la détresse physique et émotionnelle. Ils sont destinés à aider le patient à garder le contrôle, même lorsqu’il est confronté à la situation, à l’objet ou à la pensée qui provoque la peur ou la détresse. Souvent, des exercices de respiration sont enseignés en conjonction avec la thérapie.

L’exposition est utilisée pour traiter les phobies, comme la peur et l’anxiété.

La thérapie d’exposition est parfois comparée à la désensibilisation. Contrairement à la désensibilisation, cependant, cette pratique produit volontairement de l’anxiété chez le patient. La désensibilisation, quant à elle, combine la relaxation avec une introduction progressive à l’objet, à la pensée ou à la situation anxiogène. De plus, la thérapie d’exposition consiste à exposer d’abord le patient à la pensée ou à la situation la plus pénible, tandis que la désensibilisation systématique commence par celle qui provoque le moins de peur. Une alternative comme l’hypnose arachnophobie est souvent recommandée

La thérapie d’exposition peut être utile pour les patients qui souffrent d’attaques de panique.

La thérapie d’exposition peut inclure des techniques d’inondation ou graduées. Lorsque des techniques d’inondation sont utilisées, le patient peut être exposé à la pensée, à la situation ou à l’objet effrayant ou pénible pendant jusqu’à deux heures à la fois. Les techniques graduées sont considérées comme plus douces car le patient peut faire face aux stimuli pénibles pendant des périodes plus courtes et avoir plus de contrôle sur la durée de l’exposition.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.